2015: le SEO n’aura jamais été aussi cher !!!

Article rédigé le 30 décembre 2014 à 9:13 RaphSEORéférencement

Comme tous ceux qui bossent dans le référencement en indépendant ou en agence, un jour ou l’autre vous avez du avoir une demande farfelue. (Je dis une, mais certains chanceux en reçoivent régulièrement)

Une demande farfelue c’est quoi ? Celle qui est complètement déconnecter de la réalité comme par exemple bonjour je viens de lancer un site sur le rachat de crédit et je souhaiterai être premier sur Google. Et quand on aborde le budget, on nous répond j’ai prévu large environ 200€ par mois ^^.

Nous mettrons celles-ci de côté, car elles ne sont pas très représentatives. En revanche, des demandes de personnes connaissant plus ou moins le SEO sont parfois surprises en voyant les montants des devis. Et cela ne vient pas de moi, je ne suis pas le moins cher, je ne suis pas le plus cher et d’autres ont constaté la même chose que moi.

Le SEO n’est pas donné et le sera encore moins en 2015

Oui chers clients, prospects, ce n’est pas la nouvelle que vous attendiez mais c’est une réalité.

Et cela ne vient pas de l’envie des professionnels d’augmenter leurs marges. On pourrait résumer en disant que les devis sont impactés par le coût de la matière première.

Une petite parenthèse, je mets volontairement de côté certaines techniques à moindre coûts qui ne sont pas applicables sur les money sites des clients. C’est une autre stratégie dont il n’est pas question ici, même si là aussi les budgets augmentent.

Mais alors pourquoi le SEO devient-il si cher ?

Le responsable n’est autre que Google et l’affinement de ses algorithmes. Google progresse de jour en jour, ajoute de nouveaux filtres qui rendent le travail de référencement moins faciles et / ou plus long qu’avant.

Un bon contenu ça se paye

Il n’est plus concevable de nos jours de faire l’impasse sur un contenu de qualité. Je ne parle pas uniquement des moteurs, car si de ce côté il est encore assez facile de les tromper, en revanche le consommateur lui devient de plus en plus exigent. Un contenu est là pour ranker mais surtout pour informer et convertir un visiteur. Donc bye bye la soupe et bonjour le rédactionnel qui convertit.

Donc oui, ce n’est pas le même prix, mais si vous ne collez pas à la demande vous risquez de couler. Regardez les entreprises qui ont manqué le virage numérique.

Un coût au lien en forte hausse

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il s’accélère. Depuis 3 ans Google a les mauvais liens dans le collimateur. Il a nettement rehaussé sont niveau d’exigence  sur ce facteur. Penguin et les pénalités pour liens factices sont en grande partie responsables. Mais la grosse nouveauté, c’est surtout la fréquence d’apparition. Un exemple, il y a quelques temps un penguin arrivait tous les 6 mois. Il est était donc facile de construire un business plan en prenant en compte ce paramètre. Quid de ces techniques si un penguin intégré à l’algo venait à se confirmer.

Tout SEO sensé et un brin au courant de l’actu vous le dira, on ne peut plus faire comme avant en terme de netlinking.

La conséquence, c’est une baisse du nombre de liens au profit de la qualité. Seulement voila, un lien qualitatif vaut bien plus que des liens bas de gamme mais moins que des liens nocifs (on y reviendra tout à l’heure). En 2015 un lien demandera plus de temps et / ou plus d’argent.

L’épée de Damoclès ou la politique de la terreur

Google a particulièrement bien mené sa barque de ce côté. Il a véritablement installé un climat de terreur chez certains clients ou le mot « lien » est devenu tabou. Tout le monde a peur de la pénalité à juste titre ou non. Du coup certains anticipent et d’autres constatent la pénalité. Mais une chose est certaine, le nettoyage de profil de netlinking a le vent en poupe. Que ce soit pour éviter ou pour lever une pénalité, nombreuses sont les sociétés qui y ont recours.

Là encore le coût est non négligeable, car le temps pour une vraie presta de nettoyage de qualité est important. (Il est bien entendu proportionnel à la quantité de liens à traiter). Et ne venez pas me dire qu’il existe des outils qui font ça très bien de manière automatique. Je l’ai dit et le répète, un traitement humain est indispensable pour un vrai travail efficace.

Des ressources et budgets déportés

Compte tenu de tout cela, certains ajoutent des ressources sur le On site, ou sur le SEA par exemple. Mais cela ne fait que déplacé le problème et la concurrence. Plus cette dernière augmente, et plus il vous faudra dépenser pour rester au sommet.

Vous aurez beau retourner le problème dans tous les sens, mais votre visibilité n’aura jamais été aussi chère qu’en 2015. Donc faites les bons choix, focalisez vous sur les actions à fort ROI

17 réflexions au sujet de « 2015: le SEO n’aura jamais été aussi cher !!! »

  1. Raymonde

    Les clients ont souvent du mal à s’imaginer combien de temps cela prend exactement pour rédiger un contenu SEO friendly et de mettre en place une campagne de netlinking efficace… C’est notre métier de prévenir des coûts que cela va engendrer mais aussi que le retour sur investissement en vaut le coup.
    Je crois que le pire avec les clients, c’est lorsque tu te retrouves face à client qui dit s’y connaître et te sort des idioties en étant convaincu qu’il connait la « vérité vraie » …
    Merci pour ton article, bonne fin d’année, c’est bientôt 2015.

  2. Mehdi Coly

    Effectivement, c’est la raison pour laquelle il est intéressant de travailler sur la transmission du savoir, la formation, l’autonomisation des entreprises, afin que les agences et freelances SEO se concentrent sur les parties à forte valeur ajoutée : audits de sites complexes, linkbaiting, modifications sur la structure, expertise sémantique etc…

  3. Yann

    Hello Raph. Très bon article qui illustre parfaitement bien le décalage qu’il peut exister, parfois, entre ce que pensent les clients et la réalité du marché.

    Mais les coûts liés à une presta SEO augmentent sans doute un peu à cause de Google et de ses différents filtres mais ils augmentent surtout car il y a de plus en plus de sites sur la toile et que, parmi ces sites, ils sont également de plus en plus nombreux à faire appel à des prestataires SEO.

    Il y a plus de concurrence, dans presque tous les domaines (même sur des requêtes locales parfois), tout simplement ^^.

    Yann.

  4. BigMac

    Et ceux qui disaient que le SEO est mort avaient tort ?
    En fait je fais partie de ceux qui pensent que le SEO a encore un bel avenir même avec la fermeture de plusieurs annuaires il en restera tout de même de bons annuaires qui permettront de faire le travail.
    En plus des nouveaux outils il va falloir juste diversifier l’offre.

  5. Aurélien

    Le nettoyage de liens est peut être à la mode mais ça demande de gros budgets. Si t’es dans une démarche ROI, ta meilleurs temps de faire une grosse campagne d’achat de liens sur un nouveau domaine pour renflouer les caisses et après avoir le budget pour repartir travailler sur « l’ancien » site.

    En tout cas le référencement a encore de beaux jours à vivre vu l’argent que ça rapporte comparé aux autres sources de trafic.

  6. patrick from surfandbiz

    Depuis 3 ans Google a les mauvais liens dans le collimateur, oui reste à définir à Google aujourd’hui ce qu’est un mauvais lien, peut-il lui même le définir objectivement, je ne le crois pas, l’empilement des filtres est tel que la machine infernale ne peut plus s’arrêter, dans la réalité 1 site sur 2 est touché par Penguin à différents degrés bien sûr , depuis la dernière mise à jour on ne peut pas vraiment dire que ce soit la grande joie parmi les plus touchés de Penguin, avec des abonnés absents à la sortie triomphante et dont certains sont allés très loin en se privant de liens dont le profil n’est pas forcément négatif, mais par mesure de précaution, on élimine bien sûr, car on y croit encore !

  7. Alexandre SANTONI

    Aussi cher oui, mais toujours efficace, à partir du moment où le client s’investit lui aussi. Tout est plus cher parce le niveau global de la qualité dont on a besoin est supérieur à avant. Les raccourcis ne sont plus vraiment viables, donc la route est longue et plus chère. Maintenant, j’y reviens, si le client travaille aussi (accompagnement), tout le monde y gagne. La route est moins chère en covoiturage.

  8. Quentin

    Hello,

    Je me suis empressé de venir lire ton billet parce qu’il parle de budget. Les chiffres, j’adore ça. Je suis donc déçu de ne voir aucun prix 😀 Qu’entends-tu par le coût d’un contenu qui convertit, ou le coût d’un lien ? De combien est l’augmentation du budget SEO selon toi ?

  9. RaphSEO Auteur de l’article

    @Raymonde je confirme, mais il y a aussi des clients qui sont des perles. J’ai la chance d’en compter plusieurs
    @Mehdi oui à condition que le client soit ok. Certains ne veulent pas s’impliquer dans le processus SEO
    @Yann oui je l’aborde dans l’article et Google est notre concurrent donc CQFD
    @BigMac (tu me donnes faim) le SEO va juste encore muter 😉
    @Aurélien oui mais chaque cas est particulier et tout se calcule. Mais clairement cette tâche est chronophage donc couteuse
    @Patrick oui c’est la triste réalité mais il y a encore de belle réussite 😉
    @Alexandre oui toujours efficace mais plus long donc ROI plus tardif. J’aime bien ton parallèle avec le covoiturage
    @Quentin les chiffres, impossible d’en donner chaque est particulier il est très compliquer de généraliser sur ce genre de chose. Donc avancer des chiffres n’aurait selon moi pas été très parlant

  10. Aurélien Berrut

    Salut Raph,

    C’est certain, le prix des prestas SEO augmentent, et ce n’est sans doute pas une particularité de 2015. Au delà du coût du lien et du rédactionnel, il y a également la profondeur d’analyse et la nécessité d’accompagner les clients dans la mise en place des stratégies qui (pour ma part) font surtout gonfler la douloureuse. Je peux facturer jusqu’à 10000 euros une presta à l’année sans jamais faire de rédactionnel ni netlinking, uniquement du conseil, et beaucoup, mais alors beaucoup d’analyse. Faire parler les datas quoi. Je rejoins tout à fait l’avis de Keeg sur ce point.

  11. Julien

    Jolie analyse sur laquelle je suis plutôt d’accord. Le SEO coute de plus en plus cher parce qu’on a de moins en moins de marge à la fois dans notre travail et aussi dans nos erreurs – avant on pouvait tester, faire une connerie et rattraper le coup quelques semaines plus tard … ce n’est plus le cas. Surtout quand on parle de lien – le lien reste le nerf de la guerre, tout le monde le sait et la demande est bien plus importante que l’offre du coup … les prix montent. Il faut aussi compter que les pauvres gars qui se sont pris le Penguin dans la tronche en Octobre 2013 ont du se les bouffer pendant près d’un an et que s’ils n’ont pas fait le boulot de cleaning nécessaire pendant cette période ils risquent de se les bouffer pendant un bon moment encore.

  12. Arnaud

    Plus de place aux liens en masse dénués de sens. :(
    Plus de classement aux contenus indigestes. :(
    Conséquence naturelle sur Internet : audience en baisse > CA en baisse > bénéfice en baisse :(
    Ça finit généralement par un dépôt de bilan. x(

    Bien que non perfectible, Google Damoclès avantage ceux qui s’investissent réellement sur le branding. :)
    Informations bien structurées toujours fraîches et non redondantes, chiffres et images claires, actualités, etc.

  13. René from Superbibi

    Si tu inclus la rédaction de contenu dans la presta SEO, alors nul doute que les budgets ne vont cesser d’évoluer vers le haut. Rares sont les clients qui souhaitent prendre en charge eux-mêmes la rédaction (souvent massive) de contenu. Quand on sait que certains sites investissent déjà plusieurs dizaines de milliers d’euros (!!) dans le contenu :) L’article résume en tout cas très bien la situation !

  14. Christophe

    Le SEO (ou autre presta web) sera toujours trop chère pour celui ou celle qui n’a pas compris comment fonctionne le web et ses enjeux. Je dis à mes clients que ceux qui réussissent sur le web sont ceux qui :
    – ont de la chance (mais ça se construit – le mythe du succès instantané est encore fort répandu)
    – sont efficient (quelle qualité à quel coût pour quel temps passé ?)
    – sont endurant (gagner temporairement ou prendre le temps d’asseoir une position solide ?)

  15. Sylvain from MonicaMédias

    Tu m’étonnes: le linkbaiting devient un vrai job d’attaché de presse à TF1…
    Et pour le Ranking, il faudra juste avoir le prix Renaudot pour conquérir les serps.
    Ne parlons même pas de convertir, la Guilde des Magiciens n’a pas encore le Net.

  16. Mitsu

    Je suis totalement d’accord, j’ajoute que le coup des outils y est pour quelque chose, maintenant n’importe quel SEO à une trousse à outil type majestic, moz ou encore semrush, myposeo, botify, etc… Chacun de ces outils demande un abonnement mensuel et comme il sont relier à un « big data » impossible à reproduire maison quoi (à part Botify pour le coup », c’est qu’au final pour une agence, ça doit se gérer mais pour un freelance tout seul ça pèse toutes ces dépenses.

Les commentaires sont fermés. Si vous avez vraiment quelque chose d'intéressant pensez au mail. Merci.